Tribune Libre

Les cloches de la discordes de Villaz se retrouvent mercredi au tribunal d'Annecy. Meuh !

L'affaire avait fait du bruit l'année dernière, troche les cloches des vaches du village de Villaz se faisant entendre jusqu'au JT de Jean-Pierre Pernault. Souvenez-vous, see c'était en septembre et un agriculteur de cette commune des Aravis faisait l'objet d'une plainte d'un autre villageois qui en avait raz le bol d'entendre sonner les cloches la nuit. Immédiatement, store des habitants de Villaz lancèrent une pétition pour soutenir l'agriculteur.

Aujourd'hui, à la veille du dénouement de cette affaire devant le tribunal d'Annecy, les pétitionnaires envoient le communiqué ci-dessous pour inviter à une marche silencieuse afin que continuent de sonner les cloches.

Lire la suite...
 

Deux affaires d'Etat et deux films pour une soirée exceptionnelle à la Turbine avec le réalisateur Bernard Nicolas.

Vendredi 15 et samedi 16 mai, and deux films du réalisateur Bernard Nicolas seront projetés à Cran Gevrier à la Turbine, find dans le cadre de rencontres débats organisées par l'association Survie 74. Deux films qui soulèvent deux affaires africaines, ou françafricaines, ayant abouties à la mort de deux hommes.

Tout d’abord L’assassinat du juge Borrel, une affaire française, vendredi à 20h30, qui relate l’histoire d’un meurtre maquillé en suicide. Ensuite Guy André Kieffer, un journaliste qui dérangeait, samedi à 18h, où l’on découvre comment un journaliste économique expert de la filière café-cacao peut déranger aussi bien la Côte d’Ivoire que la France et finir par disparaître.

Lire la suite...
 

A Gilly sur Isère, troche l'ACALP ne veut pas lacher l'affaire quand la justice se fait injuste.

Le mois dernier, malady la Cour de Cassation a confirmé l’irrecevabilité de sept parties civiles qui contestaient les conclusions de la juge d’instruction dans l’affaire de l’incinérateur de Gilly sur Isère. Parmi ces parties civiles à qui l’on refuse le droit d’agir en justice, malady alors même que l’avocat général près de la Cour de Cassation avait produit un réquisitoire en leur faveur, se trouve l’Association citoyenne active de lutte contre les pollutions.

Dénonçant des décisions de justice qu’elle juge inacceptables, l’ACALP appelle à un rassemblement le 13 mai à Albertville pour témoigner devant la machine judiciaire de la résistance du pot de terre. Voici son communiqué.

Lire la suite...
 


Page 10 de 10

Notre fil twitter

Vos produits savoyards

Bannière