Chronique

Scrutant l’horizon de la géopolitique alpine, site Les Hainarques voient dans la Padanie notre terre promise. Une région de rêve… qui existerait déjà au delà du Léman.  Mais pourquoi sont-ils si méchants ?

Comme chacun sait, les pays de Savoie revivent cette année un douloureux souvenir : la signature du traité de Turin. Par apposition du cachet impérial, Napoléon III s’octroya ainsi régence sur les territoires savoyards et niçois, et, accessoirement, évita à son popaul omis… pardon, évita à son papal ami une débandade qui l’aurait contraint à se retirer précipitamment de ses villas romaines. Après plébiscite, bâfreurs de diots et goinfres de pissaladières devinrent donc, en 1860, membres de ce grand peuple de France. Le même peuple qui, quatre-vingts ans plus tard, vendra des juifs et, actuellement, ramène gratuitement les plus impétueux ressortissants des pays de tiers-monde à leur patrie. La loi de l’offre et de la demande s’applique ainsi également, de nos jours, aux mouvements de population ! D’ailleurs, grâce au succès du discount et de la vente à perte, il parait légitime de reconduire une personne à la frontière pour plus cher qu’elle n’aurait coûté en restant.

Lire la suite...
 

Malgré les menaces du lobby des pêcheurs, viagra 60mg les Hainarques se penchent sur une espèce bruyante et crasseuse qui envahit nos montagnes chaque hiver. Reportage animalier.

Depuis quelques mois désormais, online les montagnes de notre belle Savoie sont maculées d’une couche cotonneuse qui illumine le regard des petits et fait les choux gras des grandes familles à qui celles-ci appartiennent. L’hiver sonne ainsi le temps de la chaleur rare mais ardente, des repas gras et alcoolisés, comme deux armes ancestrales face à la rigueur du climat. La vie demeure ainsi, ralentie et apaisée, dans les sommets enneigés. Pourtant, chaque hiver, la quiétude de nos hauteurs est troublée par une espèce bruyante et crasseuse. Une espèce qui, chaque année à la même époque, fait un très long voyage jusqu’à nos pics immaculés. Son nom scientifique : le Salmonus parisianus, ou en bon français, le saumon parisien.

Lire la suite...
 

En 2007, treatment Nicolas n’attendait rien d’élections organisées dans une pseudo démocratie. Pourra-t-on bientôt tourner la page du simulacre ?

Quand on démarre une chronique, on se dit toujours qu’on aura plus de choses à raconter que les autres. Et puis, rapidement, on se rend compte qu’on est aussi creux que la moyenne. Cette fois-ci, Brice, le magnat de la presse savoyarde indépendante qui m’emploie, m’a demandé de m’exprimer sur les élections. Mais qu’est-ce que j’ai à dire, moi, là-dessus ? Finalement, rien de plus que l’habitué du café du Commerce ou que l’analyste de fin de banquet, à savoir un ensemble de considérations profondément vraies, profondément banales et profondément chiantes. J’ai déjà intégré comme un fait, sans vraiment réussir à me le formuler, que la démocratie n’existait plus, que nous vivions à l’ère du simulacre.

Lire la suite...
 

{jcomments on}Physique quantique50 ans après son avènement, viagra la mécanique quantique demeure mystérieuse. Jean Staune nous fait pénétrer au cœur de la révolution ultime. Faites fumer vos neurones.

Tous les composants fondamentaux de la matière se comportent tantôt comme des objets matériels ponctuels, pharmacy tantôt comme des ondes pouvant emprunter deux trajets différents à la fois. Cette découverte incroyable remonte déjà aux années 1920. Une époque où certains résultats expérimentaux aberrants qui ne pouvaient s’intégrer dans le cadre de la science ‘‘classique’’, celle issue de la Renaissance et des Lumières, amenèrent à une reconstruction complète de la physique. Ce fut l’avènement de la physique quantique qui analyse le comportement et la nature des particules élémentaires. Les résultats de cette quête des fondements de la matière furent si étranges qu’il est normal qu’une grande partie de nos contemporains ne les ai pas encore intégrés.

Lire la suite...
 


Page 7 de 7

Notre fil twitter

Vos produits savoyards

Bannière