Recettes

Ambilly, site Annemasse et Gaillard viennent de se voir dotées d’une Zone de sécurité prioritaire par Manuel Valls. Une annonce dont se félicite Guillaume Mathelier, le maire PS d'Ambilly. Interview.

Deux des quarante-neuf nouvelles Zones de sécurité prioritaire (ZSP) annoncées la semaine dernière par Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur, se trouvent en Savoie. L'une dans le quartier des Hauts de Chambéry, l'autre dans des quartiers d’Ambilly, Annemasse et Gaillard. Cette deuxième vague de ZSP, après une première liste de quinze communes dévoilée en août dernier, est censée concerner des quartiers populaires « touchés par une forte délinquance », l'objectif étant d'y « expérimenter de nouveaux moyens pour lutter contre la délinquance ». Du côté des élus locaux, de droite comme de gauche, il y a unanimité pour se réjouir de cette annonce qu'ils réclamaient à l'unisson depuis plusieurs mois. Et Guillaume Mathelier, maire d'Ambilly et premier secrétaire fédéral du Parti socialiste du 74, souhaite nous convaincre de la pertinence de cette ZSP pour améliorer le quotidien des Savoyards.

Pour les 20 ans du Groland, cure retour sur une déclaration de guerre culinaire.


Pour une personne



Ingrédients


Feuilles de brick

Feuilles de gélatine

Angélique

Un brin de génépi

Eglantine

Sucre

Eau

Crème fraîche

Violettes cristallines

Pétales de roses

Bouillon de légumes

Un magnum de génépi

etc


- Faites un sirop avec le sucre et l’eau, démerdez-vous pour les proportions.

- Découpez trois disques de 10 cm dans les feuilles de brick, badigeonnez-les avec le sirop et faites-les cuire 10 minutes à four chaud entre deux plaques de cuisson, protégés par deux feuilles de papier sulfurisé.

- Faites infuser les herbes dans le bouillon de légumes, le sucre, la crème fraîche chaude (et oui, paradoxe). Filtrez, incorporez les feuilles de gélatine préalablement ramollies dans de l’eau froide, laissez refroidir, enfournez au réfrigérateur dans un siphon.

- Montez le millefeuille : une rondelle de brick, une couche de crème émulsionnée, etc.

- Décorez avec les violettes et les pétales de roses, jetez les herbes et envoyez chier monsieur Marc Veyrat qui nous fait chier avec ses herbes.

- Lâchez-nous avec vos plantes.

- Allez manger de l’onagraire, monsieur Veyrat, vous qui êtes nourri au lysimaque nummulaire.

- Allez cueillir vos herbes tout seul, sans nos enfants, entre les crottes de biques. Allez fumer votre herbe, ça vous rendra aimable, et bouffer les psilocybes débusqués dans les bouses, ça vous donnera des idées. Des émotions, pas d’émulsions ! Des effusions, assez d’infusions !

- Assez d’héliotropes, de mimules ponctués, de roses Pompon, de salsepareille. Vous avez pris le melon sous le chapeau, lâchez-nous la grappe, mauvaise herbe, foutez-les vous au cul vos pétales de roses.

- Et vous, faites-vous un bon steak et buvez votre verre de génépi, en plus, c’est happy hour !


Santé bonheur

Santé bonne humeur

 

Notre fil twitter

Vos produits savoyards

Bannière