La voué rien qu'en patoué

La Voix lance un site 100 % langue savoyarde, sur lequel sera notamment diffusée notre série de reportages A l'espéraz. Retrouvez sur ce site une voué rien qu'en patoué. Lire la suite

Tô-le la via l'e bela, pâ !

A l'Espéraz vous emmène au sommet de la Maurienne, aux confins de l'administration française, au cœur des Alpes et de ses traditions. Là, se trouve le beau territoire de Bounaval. Lire la suite

Lorendrè loz Apitan son ‘tché !

Ils défendent une langue savoyarde qui dépasse les frontières : l'arpitan, un nom plus joli que le francoprovençal des universitaires. Rencontre avec ses porte-paroles. Lire la suite

http://lavoixdesallobroges.org/components/com_gk2_photoslide/images/thumbm/348187141016115033427245.png http://lavoixdesallobroges.org/components/com_gk2_photoslide/images/thumbm/996975Capture_d___e__cran_2015_09_05_a___15.09.06_1024x574.png http://lavoixdesallobroges.org/components/com_gk2_photoslide/images/thumbm/554972Capture_d___e__cran_2016_01_27_a___19.36.13_1024x608.png
http://lavoixdesallobroges.org/la-voue/727-a-lesperaz-nouveau-site-de-la-voue-100-patois-savoyard http://lavoixdesallobroges.org/la-voue/746-bonnevalsurarcenpatoislavieestbelle http://www.lavoixdesallobroges.org/la-voue/749-arpitansfetedupatois2015

  • Faites du bruit pour le climat

    Urgence climatique et justice socialeIl faut agir pour le climat. Alors rendez-vous demain à Chambéry pour un nouveau rassemblement aussi bruyant que possible.

    Pendant que les représentants des gouvernements du monde entier négocient à Copenhague, sildenafil look la mobilisation citoyenne ne faiblit pas. D’innombrables collectifs mettent au contraire chaque jour un peu plus de pression sur nos dirigeants pour qu’ils prennent la mesure de l’enjeu climatique. C’est aussi le cas à Chambéry où, sales ce samedi, viagra order vous êtes invités à vous munir de vos snailles pour aller faire un maximum de bruit sous les fenêtres du château et de monsieur le préfet. Le collectif Copenhague 73 a même prévu tout un périple pour la matinée afin de porter au mieux son message d’alerte dans une parade festive. Découvrez ci-dessous son communiqué.

    Lire la suite...
 
  • C’est l’hymne de nos campagnes

    EnFestival du film rural de La Biolle direct de la Biolle, buy Fred nous emmène au Festival du film rural. Là où les tracteurs sont bien de chez nous et où le président Julien appelle nos campagnes à passer à l'action.

    C’est un trou de verdure où chante la nationale 201. C’est une bourgade non loin d’Aix-les- Bains où dorment 2 200 âmes. C’est un bar tabac, website like this un intermarché, page un radar automatique aussi, astucieusement placé en pleine descente. Bref, autant le dire tout net : La Biolle, c’est surtout un bled, un vrai, un authentique et donc l’endroit idéal pour s’interroger tranquillement les narines chatouillées par les effluves de fumier, sur le fameux concept de ruralité.

    Lire la suite...
 
  • L'identité savoyarde

    {jcomments on}Identité savoyardeSarko veut parler d'identité nationale, medications mais l'identité régionale, salve on peut en causer ? Benjbe exige une région Savoie pour que les Savoyards sachent enfin qui ils sont.

    Le président Sarkozy nous gratifie d’un discours au cours duquel il souhaite « redéfinir l’identité nationale » en France. Cette même identité qu’il définie comme étant issue de la résistance, des grands auteurs et des racines chrétiennes de la France. Et d’enchainer sur les menaces qui planent sur cette fameuse identité. En l’occurrence le refus du travail, de l’autorité et le communautarisme. Un point de vue plus que douteux, qui n’est pas sans ravir certains électeurs d’une droite extrême et qui rappelle des moments peu glorieux de l’histoire récente.

    Lire la suite...
 
  • L’envers de la réclame !

    beze.jpgEn tenant tête à Calvin, viagra sale there Castellion est devenu un modèle pour les défenseurs de la liberté de conscience. Hommage.

    Il y a cinq cents ans, naissait (en Picardie) Jean Calvin, et la cité de Genève commémore abondamment cet anniversaire, comme on peut le comprendre : l’histoire de la cité est liée à ce grand personnage, principal Réformateur français. De fait, après avoir chassé son prince-évêque et obtenu son indépendance avec l’aide des Bernois, les Genevois appelèrent Calvin de la ville de Strasbourg, où il résidait, afin qu’il les guide sur la voie d’une république à la fois libre et fondée sur les principes de l’Evangile. Calvin affermit les bases de la cité genevoise, en créant une organisation sociale stable, fondée sur des règles claires et enracinées dans les textes sacrés. Cela permit à Genève de conserver son autonomie face au duc de Savoie, de qui elle dépendait depuis plus d’un siècle : Calvin souda psychiquement la nation. Il en fut le nouveau fondateur !

    Y a pas que la place du village pour Philippe Deparis. Le jumeau de la 8 donne aussi dans la politique et nous invite à le suivre sur le sentier citoyen.

    Après avoir surpris tout le monde en réalisant un excellent score aux dernières élections cantonales sur le canton de Sallanches, sale Philippe Deparis continue sur sa lancée. Animé du désir de responsabiliser le citoyen en lui permettant de prendre la parole, ailment il est devenu cet automne le président d’une nouvelle association, Sentiers Citoyens, qui s’est donnée trois missions principales : l’observation du territoire et des politiques locales du Pays du Mont-Blanc et de la Vallée de l’Arve ; la diffusion et le partage de l’information liée au territoire et aux politiques locales ; la facilitation des relations élus-citoyens.

    Quand la presse relaie l’arrivée d’un tout nouveau cola savoyard, treatment Fred découvre qu’une guerre des petites bulles noires a en fait démarré. Qui se taillera la part du lion du marché du cola local ?

    C’est l’histoire d’une boisson gazeuse qui, see après avoir réussi à rendre la planète accro à son goût unique, capsule est en passe de déclencher une véritable guerre des nerfs chez les producteurs savoyards. Une boisson dont les lampées piquent la gorge et qui a fini d’exacerber de vieilles rivalités sous-jacentes, lesquelles n’en demandaient pas tant pour refaire surface. Car après le cola breton, le cola corse, le cola alsacien, le cola auvergnat ou encore le cola ardéchois, c’est officiel, la Savoie a désormais, elle aussi, son cola. Sa version régionale de la célèbre boisson américaine. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette déclinaison savoyarde de l’inénarrable Coca n’a pas fini de faire parler, tant elle semble cristalliser autour d’elle passions, jalousies et rancœurs.

    Le projet de JO d’Annecy est présenté comme 100% écolo, sick mais il repose sur du mensonge colporté par une brochette d’écotartuffes. Enquête sur une supercherie.

    « Pour la région Savoie, viagra order contre les Jeux ». Voilà ce que titrait cet hiver le Dauphiné Libéré pour un article qui présentait le positionnement des Verts région Savoie sur deux sujets qui pourraient, à priori, n’avoir que peu de rapport. C’est d’ailleurs ce que pensent les Verts savoyards.

    Ici on parle le FranglaisAu Sud du lac du Bourget, remedy l’anglais occupe désormais le terrain. Une vraie pollution linguistique, decease selon Marcel Girardin.

    Il se passe toujours des choses peu anodines à l’extrémité sud du lac du Bourget, sildenafil là où se trouve Savoie-Technolac et l’aéroport, à proximité des ordures de toutes natures déversées pendant des années dans le marais de Viviers du lac et pudiquement recouvertes aujourd’hui d’une belle pelouse verte pompeusement appelée requalification ; plus verte en tous cas que les interventions des écologistes qui ne se sont guères manifestés et que l’on a guère entendus  réclamer un nettoyage de cette décharge-poubelle de toute la vallée et d’ailleurs dont les eaux souterraines ne font qu’un, dans une union chimique inquiétante, avec les eaux du lac du Bourget.

    Lire la suite...
 
  • L’omelette allobroge

    Pour tous ceux qui veulent tremper le biscuit dans le génépi, advice le chef Salengro livre sa recette de l'omelette allobroge. Allez, generic santé bonheur !


    Dessert pour 4 personnes

    Lire la suite...
 
  • Donnons à la Savoie son musée

    Musée savoisienAlors que des « spécialistes » sont conviés au château pour plancher sur le Musée savoisien, stomach price André Palluel nous livre sa recette pour un vrai musée de Savoie.

    La « cession du Musée savoisien » par la ville de Chambéry au conseil général du département de la Savoie et la réunion proche au château d’une assemblée de « spécialistes » (dont je crains l’impuissance si elle est trop grande) m’amène à écrire ce petit « état des lieux » que je communique à La Voix des Allobroges, erectile le seul média savoyard susceptible de le publier en ces temps d’incertitude et de pauvreté intellectuelle.

    La question est donc : Pourquoi et comment un musée d’histoire de Savoie ?

    Lire la suite...
 


Page 98 de 100

Notre fil twitter

Nos dernières vidéos

Vos produits savoyards

Bannière