La voué rien qu'en patoué

La Voix lance un site 100 % langue savoyarde, sur lequel sera notamment diffusée notre série de reportages A l'espéraz. Retrouvez sur ce site une voué rien qu'en patoué. Lire la suite

Tô-le la via l'e bela, pâ !

A l'Espéraz vous emmène au sommet de la Maurienne, aux confins de l'administration française, au cœur des Alpes et de ses traditions. Là, se trouve le beau territoire de Bounaval. Lire la suite

Lorendrè loz Apitan son ‘tché !

Ils défendent une langue savoyarde qui dépasse les frontières : l'arpitan, un nom plus joli que le francoprovençal des universitaires. Rencontre avec ses porte-paroles. Lire la suite

http://lavoixdesallobroges.org/components/com_gk2_photoslide/images/thumbm/348187141016115033427245.png http://lavoixdesallobroges.org/components/com_gk2_photoslide/images/thumbm/996975Capture_d___e__cran_2015_09_05_a___15.09.06_1024x574.png http://lavoixdesallobroges.org/components/com_gk2_photoslide/images/thumbm/554972Capture_d___e__cran_2016_01_27_a___19.36.13_1024x608.png
http://lavoixdesallobroges.org/la-voue/727-a-lesperaz-nouveau-site-de-la-voue-100-patois-savoyard http://lavoixdesallobroges.org/la-voue/746-bonnevalsurarcenpatoislavieestbelle http://www.lavoixdesallobroges.org/la-voue/749-arpitansfetedupatois2015

  • Chambéry : un carnaval très folklorique. Vidéo

    Le carnaval de la cité des Ducs s’est transformé en commémoration historique des 150 ans de Savoie française. Récit d’une fête populaire qui prend une drôle d'allure, avec Fred au milieu des moutons.

    Le 27 février dernier, Annecy n'a pas dérogé à la tradition en organisant son célèbre carnaval vénitien. A Chambéry, on a en revanche choisi de faire de cette fête populaire un moment de commémoration des 150 ans de la Savoie Française, transformant ainsi la vingtième édition du carnaval en une vulgaire fête folklorique. Immergée en plein coeur du défilé de la cité ducale, la caméra de La Voix est allée prendre le pouls des participants avec, au micro, un Fred qui cherche à en savoir plus sur cet anniversaire un peu spécial dont les festivités vont occuper la Savoie pendant toute l'année 2010. Mais que pensent les moutons de tout cela ?

    Lire la suite...
 
  • Un train peut en cacher un autre

    La coordination face aux liaisons ferroviaires alpines souhaite que la question du Lyon-Turin soit dans le débat des régionales. Mais quel train voulons-nous pour demain ?

    Lancé il y a déjà 21 ans, buy le projet « Lyon-Turin » est toujours sur une voie de garage, alors que quelques élus manipulateurs essayent de faire croire qu’il est enfin sur les rails. En effet, un propriétaire inquiet, ayant interrogé RFF afin de savoir à quel moment sa maison serait menacée, a été surpris de recevoir une réponse bien éloignée du discours trompeur que les élus rhônalpins diffusent régulièrement. Le dernier paragraphe de cette lettre dit ainsi clairement : « …la ligne à grande vitesse voyageurs ne figure pas dans le protocole d’intention de financement signé en mars 2007 par l’ensemble des partenaires impliqués (Etat, Région, Départements, Communauté Urbaine, Villes et RFF) (…) Ce protocole prévoit en 2023 le financement d’une première phase de réalisation de la partie française du projet, intégrant la ligne nouvelle de fret, mais pas la ligne à grande vitesse de Lyon à Avressieux». On est très loin du discours officiel qui prétend que le projet LGV sera réalisé avant 2018, date à laquelle Annecy espère obtenir les jeux olympiques.

    Lire la suite...
 
  • Greenpeace fait recycler ses déchets par Areva. Vidéo

    manifestation greenpeaceAprès avoir bloqué à Tricastin un train de déchets radioactifs, Greenpeace était le 20 février devant l'usine Areva d'Aix-les-Bains pour y déposer ses poubelles.

    Le 16 février dernier au matin, Greenpeace bloquait à Tricastin (Drôme) un convoi de déchets radioactifs à destination de la Russie. Les militants s'étaient enchaînés à la barrière de sortie de l'usine ainsi qu'à un bloc de béton placé sur la voie ferroviaire qui dessert le site (voir les photos). Le 29 janvier déjà, l'ONG écologiste bloquait à trois reprises dans la Manche un convoi d'uranium en provenance de Pierrelatte (voir la vidéo). Désirant maintenir sous pression les pouvoirs publics sur la question du transit des déchets nucléaires, Greenpeace vient aussi d’organiser une vingtaine d’actions coup de poing simultanément en France, et notamment à Aix-les-Bains où a été déposé devant l’usine Areva un bon gros tas de déchets à recycler.

    Lire la suite...
 
  • Le Lyon-Turin avance-t-il sur de bons rails ?

    Alors que le trafic stagne en Savoie et que la Suisse attire déjà les transporteurs, le Lyon-Turin est-il toujours indispensable ? Oui, certifie Louis Besson. L'ARSMB l’invite  néanmoins à en discuter.

    Après avoir publié une tribune contestant la pertinence du gigantesque projet ferroviaire Lyon-Turin (LTF), nous vous proposons le face à face que nous avions organisé en 2008 entre Louis Besson, ancien maire de Chambéry, ancien ministre et président de la délégation française dans la commission intergouvernementale franco-italienne (CIG) chargée de mettre en œuvre ce projet, et Jean Martinetti, vice président de l’Association pour le respect du site du Mont-Blanc. L'ARSMB posait alors certaines conditions à la poursuite du projet et souhaitait relancer un débat que Louis Besson considère comme clos côté français depuis une dizaine d'années. Pourtant, tandis que le Lyon-Turin n’avance guère, la donne a changé et l’opposition est toujours forte, même si Louis Besson a tendance a ne pas la prendre en considération. Il avait d’ailleurs refusé de débattre avec les opposants qu’on lui avait proposé, notamment Olivier Cabanel, l’auteur de la tribune que l’on vient de publier. La Voix s’était donc chargée de porter dans la discussion les arguments des absents.

    Lire la suite...
 
  • Régionales 2010 : les enjeux du scrutin rhônalpin

    Les 14 et 21 mars, les Savoyards sont appelés à se rendre dans l'isoloir pour élire leurs conseillers régionaux. Tour d’horizon des forces en présence et des enjeux de ce scrutin toujours rhônalpin.

    Moins d'un an après les élections européennes, une nouvelle échéance électorale attend les Savoyards. Le 14 mars prochain, ils devront cette fois renouveler leurs conseillers régionaux, qui siégeront à Lyon pour les quatre prochaines années, et non plus six, réforme des collectivités territoriales oblige. Lors de la précédente mandature, la gauche traditionnelle (PS, PRG, PCF, PG) et les écologistes (Les Verts) étaient alliés au sein de l'exécutif régional et gouvernaient ensemble, sous la présidence du socialiste Jean-Jacques Queyranne. Une alliance rose-vert-rouge qui a tenu bon malgré l'apparition de divergences notables au cours du mandat, que ce soit sur le soutien financier à la candidature d'Annecy pour l'organisation des JO 2018 ou celui relatif au projet de Center Parc du groupe Pierre et Vacances en Isère, pour ne prendre que les exemples les plus récents. Derrière ces divergences, faisant essentiellement référence à des mesures symboliques, se cache une opposition fondamentale.

    Lire la suite...
 
  • La sorcière bien aimée

    Installée à deux pas de Chambéry, sales Marjorie Covarel est ostéopathe pour chevaux. Ses méthodes paraîssent étranges, mais ses résultats font d’elle une sorcière bien aimée.

    En pénétrant dans l’écurie Covarel, on ne se doute pas qu’on vient de mettre les pieds dans une espèce de zone d’expérimentation médicale. On admire plutôt la quinzaine de chevaux qui occupent les lieux. Si la plupart sont tranquilles dans leurs boxes, l’un s’apprête à se faire manucurer par le maréchal-ferrant tandis qu’un autre est en phase d’entraînement dans le manège. Ce sont des chevaux de compétition. Des bêtes affûtées, aussi réactives qu’une formule 1 et ingérables pour un cavalier du dimanche qui se retrouverait très vite les quatre fers en l’air si l’envie lui venait de grimper dessus. Marjorie Covarel, la maîtresse des lieux, fait elle-même du concours à un niveau professionnel. A trente-six ans, elle est une jeune cavalière. « C’est un sport qui demande beaucoup d’expérience et j’ai encore vingt ans de compétition devant moi. » Le temps pour elle d’amener au plus au niveau quelques chevaux. C’est que son truc, ce n’est pas seulement de les monter.

    Lire la suite...
 


Page 92 de 100

Notre fil twitter

Nos dernières vidéos

Vos produits savoyards

Bannière