La voué rien qu'en patoué

La Voix lance un site 100 % langue savoyarde, sur lequel sera notamment diffusée notre série de reportages A l'espéraz. Retrouvez sur ce site une voué rien qu'en patoué. Lire la suite

Tô-le la via l'e bela, pâ !

A l'Espéraz vous emmène au sommet de la Maurienne, aux confins de l'administration française, au cœur des Alpes et de ses traditions. Là, se trouve le beau territoire de Bounaval. Lire la suite

Lorendrè loz Apitan son ‘tché !

Ils défendent une langue savoyarde qui dépasse les frontières : l'arpitan, un nom plus joli que le francoprovençal des universitaires. Rencontre avec ses porte-paroles. Lire la suite

http://lavoixdesallobroges.org/components/com_gk2_photoslide/images/thumbm/348187141016115033427245.png http://lavoixdesallobroges.org/components/com_gk2_photoslide/images/thumbm/996975Capture_d___e__cran_2015_09_05_a___15.09.06_1024x574.png http://lavoixdesallobroges.org/components/com_gk2_photoslide/images/thumbm/554972Capture_d___e__cran_2016_01_27_a___19.36.13_1024x608.png
http://lavoixdesallobroges.org/la-voue/727-a-lesperaz-nouveau-site-de-la-voue-100-patois-savoyard http://lavoixdesallobroges.org/la-voue/746-bonnevalsurarcenpatoislavieestbelle http://www.lavoixdesallobroges.org/la-voue/749-arpitansfetedupatois2015

  • De Colmar à Chambéry : cinq mois d'enquête pour rien ?

    La police croyait débusquer en Savoie des militants anti-nucléaires alsaciens recherchés... pour collage illégal d’affiches. Mais l’enquête s'est avérée être un joli raté.

    L'histoire débute le 11 février dernier quand Anne-Sophie Cordoeiro, présidente de l'association Sortir du nucléaire 73, reçoit un appel un peu spécial sur son téléphone portable. C'est le commissariat de Chambéry. « On me demande pourquoi je ne me suis pas présentée au commissariat suite à la convocation qui m'a été adressée à la Maison des associations (MDA) ». Très étonnée, la militante anti-nucléaire demande des précisions à son interlocuteur. « Le gardien de la paix m'explique alors qu'une enquête a été menée depuis Colmar suite à un affichage sauvage effectué lors de la manifestation pour la fermeture de la centrale de Fesseinheim, en octobre dernier. Le Réseau Sortir du nucléaire serait donc exposé à des poursuites et devrait être condamné à une amende. »

    Lire la suite...
 
  • Aux urnes, Savoyards

    A la vue des dernières nouvelles avant le premier tour des régionales, healing la Voix espère une victoire d’Europe Ecologie, health mais mise surtout sur les Savoyards.

    Europe Ecologie va-t-il son réussir son pari ? La liste conduite par Philippe Meirieu parviendra-t-elle à devancer les socialistes, tadalafil permettant ainsi à son chef de file de prendre la tête de la région Rhône-Alpes pour en faire un terrain d’expérimentation démocratique reposant sur un nouveau rapport à l’environnement ? Peut-être bien, finalement. Car à la veille d’une élection qui lui semblait promise alors que la côte des socialistes était à la hausse et que l’on parlait de grand chelem régional pour le parti de Martine Aubry, Jean-Jack Queyranne sent Meirieu revenir sur ses talons. Mardi, un sondage donnait ainsi Europe Ecologie en Rhône-Alpes bien au-dessus des estimations nationales qui plaçaient les écologistes sous la barre des 15% tandis que le PS approchait les 30. La SOFRES vient en effet de donner la liste Meirieu à 21%, quatre points seulement derrière celle de Queyranne. La course est relancée, et le sortant donne des signes de fébrilité.

    Lire la suite...
 
  • Demandez les programmes

    A une semaine du premier tour des régionales, cialis les réprésentants de chacune des formations engagées (sauf l’UMPS) nous livrent leurs prioriétés.  De quoi donner envie d’aller voter ?

     A la veille du premier tour des régionales, nous avons sollicité l’ensemble des têtes de liste dans les deux départements savoyards pour mieux connaître leur programme et ce qu’ils comptaient faire lors de la prochaine mandature. Nous leur avons donc demandé quelle serait leur priorité et ce qu’ils feraient pour la mettre en œuvre dans chacun des domaines suivants : transport, tourisme, politique économique, agriculture, éducation, situation de la Savoie en temps de réforme des collectivités locales. La plupart nous ont répondu, parfois en nous faisant parvenir des communiqués déjà envoyés au Daubé et souvent sans se concentrer sur une priorité, proposant plutôt un catalogue de mesure. Seul deux formations n’ont pas daigné nous répondre, le PS et l’UMP. Pas très étonnant, mais comme on ne comptait pas voter pour elles dimanche prochain… On vous livre donc tout ici tel quel, en commençant par les premiers qui ont répondu. Alors d’abord, bon courage, et ensuite à vous de faire le tri afin de décider quel bulletin glisser dans l’urne dimanche. Du moins si ça vous dit d’aller voter, ce qui est loin d’être évident alors qu’on arrive à la fin d’une campagne guère enthousiasmante.

    Lire la suite...
 
  • Communod en bonne place

    Le président du MRS sera en bonne place sur la liste rassemblant la gauche et les écologistes au deuxième tour des régionales. La région Savoie aura donc bien un élu rhônalpin.

    Au terme de deux journées de tractation mouvementées, Noël Communod, président du Mouvement Région Savoie, a obtenu la 8ème place sur la liste qui rassemblera les socialistes, Europe Ecologie et le front de gauche. La lutte a été difficile, avec des opposants au représentant de la région Savoie qui se trouvaient au sein même d'Europe Ecologie. Mais Noël a tenu bon et devrait donc selon toute vraisemblance se retrouver dimanche soir conseiller régional. Un élu qui portera la voix de la région Savoie. Reste maintenant à faire comprendre aux sceptiques d'Europe Ecologie en Savoie que régionalisme et écologie se doivent d'aller de paire de par chez nous. Reste aussi et surtout à démontrer à tous les Savoyards que cette région Savoie écologiste doit être le moyen de transformer notre territoire pour le faire entrer dans une nouvelle ère sans le dénaturer.

    Lire la suite...
 
  • Annecy 2018 : Pas touche à la plaine de Passy. Vidéo

    La candidature d'Annecy 2018 fait grincer des dents dans la plaine du Mont-Blanc où la résistance s'organise. Plus de 200 habitants se sont réunis début mars à Passy dans une ambiance électrique...

    Le 6 mars dernier, la petite salle paroissiale de Chedde a accueilli près de 200 habitants de la plaine du Mont-Blanc venu s'informer sur les conséquences pour leur vallée de la candidature d'Annecy à l'organisation des JO 2018. Un véritable succès, auquel les habitants à l'initiative de la réunion publique et le comité anti-JO ne s'attendait pas, même s'ils l'espéraient. Cette forte mobilisation n'est pourtant qu'une demi-surprise, dans le sens où la plaine du Mont-Blanc sera fortement impactée en cas de succès d'Annecy 2018. A l'heure actuelle, il est ainsi prévu d'y installer un village olympique de 2 300 lits, une patinoire de 10 000 places et un centre de médias... soit plus de 30 hectares de terres agricoles et/ou non urbanisées potentiellement menacées.

    Lire la suite...
 
  • La justice allemande donne raison à l'écureuil savoyard

    A Hambourg, la construction d'une centrale à charbon vient d'être stoppée par la justice suite à la mobilisation de la population et de l’équipe d’activistes de Cécile Lecomte.

    Fin janvier, La Voix vous racontait les péripéties de Cécile Lecomte, cette Savoyarde exilée en Allemagne, qui occupait des arbres à Hambourg pour s'opposer à la construction d’une centrale à Charbon. Après plus de deux mois perchés dans les cimes avec d'autres militants allemands, elle va bientôt pouvoir retrouver la terre ferme. « On vient de gagner devant la cour d'appel administrative. Le tribunal a prononcé un arrêt des travaux temporaires en attendant une décision sur le fond de la plainte portée par les associations et les habitants ». Bref, une première victoire pour la population locale et les activistes écolos qui ont résisté ensemble à l'industriel suédois, Vattenfall.

    Lire la suite...
 


Page 91 de 100

Notre fil twitter

Nos dernières vidéos

Vos produits savoyards

Bannière